La vie simplement
 
 
C’est à un travail de mémoire que l’artiste Lausannoise vivant à Bruxelles s’attèle depuis qu’elle produit des images. Au sortir de son école de Beaux-Arts genevoise, Irène Tétaz s’employait à fouiller dans son passé familial pour y trouver des photos qu’elle intégrait dans ses peintures. Ces souvenirs d’un passé récent, d’une enfance heureuse, disparaissaient dans des restes de tapisserie. La mémoire confond, la peinture mélange, l’œil interprète, l’artiste se joue des références.
 
 
Les préoccupations actuelles d’Irène Tétaz se nourrissent d’images du présent, de son environnement, d’elle-même aussi bien que de ses amis. Toute cette matière est prétexte à la production d’images qui s’apprêtent à nous accompagner dans ce futur qui n’existe pas plus que le passé qu’il décrit. Seul le moment présent existe, et elle le sait bien. C’est « La Vie simplement », parce qu’il n’y a rien à ajouter, parce qu’au fond, ce qui perdure c’est les sentiments, et c’est peut-être la seule chose qui vaille d’être conservée.
 
 
Ces moments tout à la fois uniques et parfaitement banals (ou au moins communs) peuvent se retrouver figés par les doigts de l’artiste au moyen de broderies (comme le faisait sa grand-mère). Ils sont mis en contact à des références au passé (vestiges de tapisserie, papiers à fleurs, serviettes) par l’huile qu’elle imbibe sur ces papiers dessinés. Un jeu de transparences nous permet de lire au travers du temps.
 
 
Christian Balmer – mars 2012
irène tétaz
Vernissage : jeudi 7 mars 2013
 
Exposition  : 8 au 31 mars 2013
Rue Marché au Charbon, 3
1000-Bruxelles
Tél : 32 2 510 01 41
E-mail : galerie@espaceblanche.be
Ouvert de 14 à 18 heures. Présence de l'artiste samedi, dimanche et jours fériés.